Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

EMERVEILLEMENT

 

( Etape Chartres-Vendôme, Lundi 11 Août 2008)

 

Réveil sur mesure ce matin par le cœur des jeunes marcheurs, auteurs et interprètes du nouvel hymne de la Grande Visitation sur l’air de Santiano … (cf Paroles ci dessous)

 

Le pain du petit-déj sort du four, les oranges fournissent les précieuses vitamines et l’horaire fixé pour le départ est respecté.

 

L’équipe junior nous réunit pour le lancement de la journée avec découverte d’un nouvel Alléluia polyphonique, et la lecture mimée de l’Evangile de la Nativité. Nous sommes invités aujourd’hui à nous émerveiller devant les beautés de la Création sur les routes du Perche. Au fil des heures, le ciel s’éclaircit et le soleil brille à notre arrivée au village de Dangeau dont l’Eglise Romane nous accueille dans sa paix pour une première halte. Sur le parvis, nous entonnons quelques fleurons du répertoire Ch’ti.

 

Plus loin, le ravitaillement à Lanneray pour les uns et Chicheray pour les autres prend des allures de buffet campagnard. Les cyclistes apprécient l’ombre d’un cèdre somptueux dont le tronc impressionnant mesure 5 mètres de circonférence…

Pendant ce temps, René visite les marchands de cycles locaux pour les diverses réparations.

 

La Providence a placé Sylvain et Nathalie qui apportent chaque jour le ravitaillement aux marcheurs, sur un lieu bien ombragé où ils découvrent une chapelle à Marie qui s’avère être le lieu de la marche au flambeau de chaque veille de 15 Août.

 

Après cette pause idyllique, les cyclistes ont rendez-vous à Morée où les marcheurs leur ont promis une surprise. Que sera-ce ?  Ils traversent quelques charmantes bourgades en longeant le Loir (réputé pour son sommeil) … à l’heure de la sieste, ça tombe bien ! Sans trop s’attarder cependant, d’autant que les marcheurs leur ont annoncé une cervoise par voie d’affiche à la sortie de Morée.

 

Nous arrivons à Vendôme en ordre presque groupé et presque à l’heure pour traverser le cloître en procession derrière Notre-Dame et entrer dans la superbe abbatiale de la Trinité. Cette abbatiale abrite le plus vieux vitrail représentant Marie. (plus ancien que les vitraux de Chartres, il est du premier quart du XIIe siècle). Nous y retrouvons aussi les uns et les autres d’anciens Valenciennois  qui viennent confier et partager leurs joies et leurs peines.

 

Une mention toute particulière aux Vendômois, qui ont partagé le pique-nique avec les marcheurs, les 10 km à pied de l’après-midi,  le repas au logis abbatial, nous ont hébergé, et enrichi notre chemin par de chaleureux échanges.

 

Nous repartons chargés de nouvelles intentions de prières, légères à porter à Lourdes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chant du Pèlerinage :

 

C’est un fameux pélé qui dure 17 jours,

Alléluia, Alléluia Vive le pélé,

Nous irons jusqu’à Lourdes à pied

Et nous aurons tous de beaux mollets

 

C’est un chemin pour 120 pèlerins

Alléluia, Alléluia vive le Pélé

Avec la Vierge du Saint-Cordon,

Nous faisons la Grand’Visitation

 

Mets tes lacets et tiens bien le guidon

Alléluia, Alléluia Vive le pélé,

Si Dieu veut toujours le beau temps

Nous irons jusqu’à Lourdes en bronzant

 

Des jours de marche et de pédalage

Alléluia, Alléluia Vive le pélé

Mêm’si on est parfois fatigué

On ne se décourage jamais.

 

Article publié par Christian Fromentin • Publié Mardi 12 août 2008 • 4615 visites

Haut de page