Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Loin ? Jusque Lourdes…en vélo ! Impossible !!!

Ça semble si loin, ce sud, quand on habite au Nord ! Ça semble si loin, quand on regarde la carte, quand on repère ...

Arrivée Arrivée  © C.Fromentin « Marie, témoin d’une espérance…tu me fais signe d’avancer, toujours plus loin, toujours plus loin »…
 
Loin ? Jusque Lourdes…en vélo ! Impossible !!!
 
Ça semble si loin, ce sud, quand on habite au Nord !
Ça semble si loin, quand on regarde la carte, quand on repère les étapes, quand on compte les kilomètres à parcourir, quand on réfléchit au nombre de coup de pédales et à l’énergie qu’il faudra fournir …
 
Pourquoi s’embarquer dans une telle aventure ? La plage et mon maillot de bain me tendent les bras…
 
Oui mais…
 
Relever un défi sportif, un défi humain, vivre des vacances « autrement », se laisser « embarquer » par les amis motivés, avoir la perspective de nouvelles rencontres, de nouveaux visages, de nouveaux paysages…et prendre le temps de savourer chaque instant (et quelques barres de chocolat), de s’émerveiller au gré du vent et des vitesses du VTT à changer…une prière qui devient concrète, une prière avec les jambes !!! Un souffle qui me pousse…
 
L’équipe se crée, nous découvrons chacun, une véritable fraternité de met en place…
 
Je relie mon carnet de route : à la première page, un ami a écrit « bon courage et bonne route pour ce pélé. Tu verras, on y arrivera. » Et Oui ! « Y’a pas de chemin pour un seul, c’est trop loin, c’est trop froid. C’est ensemble… »
 
Ensemble, on est plus fort, et surtout on va plus loin !
Ensemble, on donne ou on reçoit des encouragements…
Ensemble, on savoure la descente à toute vitesse qui fait oublier toutes les montées…
Ensemble, on peut se réjouir du franchissement du col quand le dernier est arrivé…
 

Et quel plaisir, cette douche au jet d’eau dans la cour, cette marmite de pâtes fumante à partager (500 g chacun, pardonnez du peu), l’animation de la messe dans ce village qui nous accueille.

Et qu’il est agréable de se glisser dans son duvet quand le corps s’est donné à fond…

 

A l’arrivée à Lourdes, croyez-moi ou non…je suis en manque !!!

 

Hélène

 

( NDLR : Hélène est à droite sur la photo)

 

Article publié par Christian Fromentin • Publié Dimanche 16 décembre 2007 • 2164 visites

Haut de page