Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

DE LA TOURAINE A LA VIENNE

 

( Etape Loches-Montmorillon, 13 Août) 

 

C’est dans la cour du Lycée Saint-Denis que Dominique Foyer donne la tonalité de cette journée à vivre comme un appel à changer nos cœurs. Il nous suggère d’accomplir des gestes « thérapeutiques » de pénitence et de pardon sur les chemins menant à Montmorillon.

 

Le médecin est de plus en plus sollicité par les claquages, tendinites ou états fébriles mais rien de grave… soins et repos suffiront à remettre les pèlerins sur pied ou en selle.

 

Jean-François croisant une jeune cycliste en difficulté joue les Don Quichotte en enfourchant sa monture sur quelques kilomètres mais il oublie de mouliner (un comble) dans la montée et vérifie la loi de Newton dans la descente.

 

Le repas attend les cyclistes qui ont un p’tit creux au bord de la Creuse (merci Elise) pendant que les marcheurs se restaurent et s’amusent peut-être à JOUHET. Les plus intrépides et les moins frileux prennent un bain, sans se douter qu’ils vont recevoir une douche – céleste –heureusement très éphémère.

Nous voilà fin prêts, côté vélo, à affronter l’épreuve de l’Angle sur l’Anglin, un village de France très «coté » dans tous les cœurs du terme : vieilles pierres, ruines de château, panorama garanti.

 

Nous filons avec les cyclistes vers Saint-Savin par les montagnes russes de la D5 et découvrons  dans l’abbatiale les traces récentes du passage des marcheurs sur une affiche de la Grande Visitation. Cet édifice roman est un havre de pureté et de lumière bienvenu sur notre route. Il est 15h30 et Montmorillon n’est plus qu’à une vingtaine de kms. Bel esprit sportif vécu dans la solidarité.

 

Notre village étape nous accueille avec  beaucoup de chaleur humaine. La procession est joyeuse, elle emprunte une rue étroite et montante, franchit le pont sur la Gartempe et les Royés demandent de l’aide pour gravir les marches du parvis menant à l’Eglise Notre-Dame.

 

La célébration rassemble dans une même ferveur mariale les paroissiens poitevins, les vacanciers et les pèlerins et se prolonge sur la place toute proche par un pot de l’amitié où nous dégustons de délicieuses galettes, les « Broyés du Poitou » !

 

Ce soir, nous sommes tous hébergés au LEP Raoul Mortier non loin de là et le repas nous donne l’occasion de remercier Gema –qui nous quitte demain mais ne nous abondonne pas – pour tout ce que nous avons partagé. Viva Espana. Olé ! et Haut les Cœurs !

Hélas Sylvain de l’équipe restauration a présumé de ses forces et subit l’épreuve de la gastro.

 

La goutte de bonne humeur : les photos de notre super intendant de Dominique C. laissent à penser à son épouse Marie-Danièle qui nous suit comme vous tous par le site, qu’il est souvent bien accompagné… Pour se faire pardonner, il a posé aujoud’hui avec Jocelyne, la belle-mère de son fils ! C’est délicat, mais nous mettrons cette gaffe sur le compte de la fatigue et Jocelyne lui a prescrit une dizaine de chapelet !

Cette page d’écriture s’impose ici plus qu’ailleurs puisque nous sommes dans la cité de l’écrit et des métiers du livre !

Article publié par Christian Fromentin • Publié Jeudi 14 août 2008 • 4681 visites

Haut de page